Le beurre solaire

Les vacances arrivent à grands pas. Les sorties à la plage aussi même si cette année cela risque d’être un peu compliqué de se trouver une place parmi les sargasses. Toutefois, comme certaines plages restent hors de portée des envahisseuses, nous vous proposons de réaliser une crème solaire maison.

Vous n’êtes pas sans savoir que celles du commerce sont nocives, d’une part pour la santé, du fait des perturbateurs endocriniens qui les composent et d’autre part pour l’environnement, particulièrement nocives pour le milieu marin. Pour ceux qui en douteraient, la peau noire est sujette au “coup de soleil” comme toutes les autres. Pour certains, une petite pelade au bout de quelques jours et on n’en parle plus, pour d’autres, la peau pendant quelques jours est en bobo.
Des précautions sont donc nécessaires, sous nos latitudes toute l’année, et particulièrement lors de sorties ensoleillées.

Ingrédients pour flacon 100ml

  • 30 g d’huile d’olive
  • 30 g d’huile de noix de coco
  • 40 g de beurre de karité
  • 30 g d’oxyde de zinc
  • 5 g de cire d’abeille ou végétale
  • 10 gouttes de vitamine E liquide
  • 10 gouttes d’huile essentielle au choix (non photosensible)


Recette

Attention, faire preuve d’organisation et toujours utiliser du matériel stérilisé.

  1. Mettre les huiles (olive et noix de coco), le beurre de karité et la cire d’abeille dans un récipient au bain marie afin que les différents éléments se mélangent sans bouillir.
  2. Puis, ajoutez hors du feu, l’oxyde de zinc (sans nanoparticules). Lors de cette étape, mieux vaut porter un masque de protection afin d’éviter de l’inhaler.
  3. Fouettez le mélange jusqu’à l’obtention d’une texture crémeuse. Pour finir, y verser la vitamine E et l’huile essentiel.
  4. Transvaser la préparation dans un pot propre.

 

Elle vous fera peut être ressembler à une geisha mais au moins vous serez protégé. Pensez en appliquer après toutes les 2h ou chaque bain. Cette préparation ne contient pas de conservateur donc vérifiez son état avant utilisation surtout si l’usage n’est pas fréquent.
L’impact nocif des UV sur la peau a été démontré, ce, même à l’ombre. Donc se couvrir de vêtement à manches pour protéger les bras, évitez les expositions lors des critiques entre 12h-16h, portez des chapeaux qui couvrent bien. Pour les personnes allergiques aux crèmes solaires du commerce, cette recette pourrait être intéressante. A noter que l’indice de protection 50 n’est que pur marketing.

Une pensée sur “Le beurre solaire”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *